Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Les machines à vendanger ont enfin fait leur apparition dans le vignoble bordelais. Bien sûr, on n'en est encore qu'au ramassage des blancs, et ce n'est encore qu'une entrée en matière, mais la tension est déjà palpable.


105

 

Comme vous le savez, le millésime 2013 sera très compliqué dans toute la Gironde. Les fortes pluies de juin, conjuguées aux orages de grêle des 26 juillet et 2 août ont fortement réduit les volumes produits. Les prévisions font état d'un volume de récolte historiquement faible de 4,5 millions d'hectolitres pour l'ensemble des appellations du bordelais. Quand on sait qu'en 2012, les ventes totales se sont élevées à 5,5 millions d'hectolitres, il devrait donc y avoir un déficit de l'ordre du million d'hl, soit l'équivalent de plus de 130 millions de bouteilles de 75 cl. Les premières tensions sur les prix sont déjà apparues et cela ne fait probablement que commencer.


Photo jabastas 101

 

Mais qu'en sera-t-il de la qualité ? C'est très mitigé et de toutes les manières, tout reste encore à faire et dépendra des conditions météo des prochains jours. Ce qui est sûr c'est que le beau temps revenu depuis le début de la semaine, avec plus de 10 heures d'ensoleillement par jour et des températures tournant autour des 30°, ont fait évoluer la vigne de façon très significative.


SAM_1123.JPG

 

Pour en venir à Jabastas, les sauvignons ont été rentrés mercredi dernier avec des rendements conformes à la normale (très peu de coulure) et des qualités particulièrement intéressantes. Le sauvignon gris est tout simplement splendide !

Concernant les rouges, cela varie fortement d'une parcelle à l'autre. D'une manière générale ce sont les vieilles vignes qui ont le plus souffert et les pieds plus jeunes qui donnent les meilleurs résultats, tant en terme de volume que de qualité.


SAM_1122.JPG

 

Les contrôles effectués hier le 25 septembre, au moyen du réfractomètre, faisaient apparaître des taux d'alcool potentiel variant de 12 minimum à plus de 12,5 pour les meilleures parcelles, soit une progression de 1% en une semaine. La teneur en anthocyanes (qui donnent la couleur au vin) se situe à un niveau élevé plutôt intéressant.

A la dégustation le jus est déjà bien sucré, mais l'acidité est encore bien présente et les pépins encore verts. Une première analyse en laboratoire a été programmée le 2 octobre prochain. Elle nous donnera certainement beaucoup plus de précisions sur l'état des composants des baies.  


15) la cadence augmente

 

Autre point positif, les raisins sont parfaitement sains, ce qui devrait nous permettre d'attendre, sans trop de risques, leur parfaite maturité, pour autant, bien entendu, que la météo reste favorable.   

Dans l'état actuel des prévisions, les vendanges de rouge sont toujours prévues le 12 octobre prochain. Mais la dégradation éventuelle de l'état sanitaire pourrait prendre le pas sur toutes les autres considérations dans la décision de démarrer le ramassage des baies. 

A très bientôt pour plus de nouvelles.  


 

  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Un Château en Bordelais

Sur la commune d'Izon, entre Libourne et Bordeaux, se niche le vignoble du Château de Jabastas.

Le domaine couvre onze hectares de terrasses alluviales, sur la rive gauche de la Dordogne.

Fidèles à l'encépagement libournais (à dominante de merlot, complété de cabernet sauvignon et de cabernet franc), nous élaborons des vins gourmands, soyeux mais non dénués de caractère.

 

Vendanges-au-Chateau.jpg

Recherche

Nous contacter

Alain Vercouter, Château de Jabastas

35 avenue des Prades

F-33450 Izon

Téléphone: +33(0)5 57 84 97 13

 

Courriel: cliquez ici

Bienvenue Chez Jabastas

Actualités