Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A un hiver pluvieux a succédé un printemps frais et toujours aussi pluvieux !

A la fin du mois de mai le cumul pluviométrique atteignait déjà 388 litres/m2. En corollaire, l'ensoleillement a été très faible, entraînant du même coup un retard dans le développement végétatif de la vigne, mais également une forte augmentation du risque de mildiou.


 SAM_1010.JPG

Parcelle de merlot plantée en 2011

 

Après ce printemps en berne, on peut considérer que la croissance de la vigne a +/- 3 semaines de retard sur la moyenne habituelle et environ une semaine de retard par rapport à 2012.


SAM_1012.JPG

Plant de merlot en fleurs

 

A Jabastas, sur l'ensemble du vignoble on se situait en début de semaine entre les premières éclosions de fleurs et le stade de mi-floraison, en fonction des parcelles.


SAM_1016.JPG

Très jolie la vigne en pleine floraison

 

Comme chaque année, la qualité du millésime va se jouer en partie dans les prochains jours pendant cette période charnière qu'est la floraison. Du soleil, de la douceur, un temps sec et une absence de vent sont les conditions idéales pour la transformation des fleurs en fruits.


SAM_1017.JPG

Fleurs porteuses d'espoir pour ce millésime 2013

 

Oui mais voilà ! Entre la soirée du lundi 17 juin et le mercredi 19 au matin, il est tombé plus de 50 litres de pluie par m2, soit environ 60% de l'ensemble d'un mois de juin moyen. Ce furent 30 heures absolument dantesques. La pluie n'a pas cessé de tomber, se transformant par moments en véritable déluge. 


SAM_1025.JPG

Parcelle des Calonges et ses pieds de vigne cinquantenaires, copieusement arrosés.

 

Comment la vigne va-t-elle supporter tout cela?


SAM_1020.JPG

Les jeunes vignes ont également les pieds dans l'eau

 

Il est encore trop tôt pour se prononcer. Pour cela il faudra attendre quelques jours, on y verra plus clair au moment de la nouaison, cet instant magique où les fleurs se transforment en fruits et où se forment les grappes. Ce qui est certain c'est que les vignes ont maintenant besoin de calme, de soleil et de chaleur. 

Sur Bordeaux et sa région les vannes célestes se sont à présent refermées et on attend avec impatience le grand retour du roi soleil, que les différents services météo de la région nous annoncent à partir de ce week-end.


Un prochain point de la situation sur le sujet, vous sera fait dans le courant de la semaine prochaine.

En attendant, les travaux extérieurs continuent.


SAM_1029.JPG

Attache sur les fils de palissage

 

La croissance de la vigne a enfin repris et il est donc grand temps de procéder aux travaux de levage, visant à fixer les pampres entre les fils de palissage.


SAM_1033.JPG

Rangs de vigne après opération de levage, visant à maîtriser leur croissance

 

Dernière nouvelle, elle concerne le Bordeaux rouge 2011.


SAM_0980.JPG

Dernière dégustation pour décider de l'assemblage de la cuvée 

 

Après dégustation, l'assemblage final a été réalisé, puis le vin a été mis en bouteilles.


SAM_1007.JPG

Rinçage des bouteilles

 

Cette opération s'est déroulée à la fin du mois d'avril dernier. Le Bordeaux rouge 2011 est d'ores et déjà sur le marché, disponible à la vente.  


SAM_1004.JPG   

         

Partager cette page

Repost 0
Published by

Un Château en Bordelais

Sur la commune d'Izon, entre Libourne et Bordeaux, se niche le vignoble du Château de Jabastas.

Le domaine couvre onze hectares de terrasses alluviales, sur la rive gauche de la Dordogne.

Fidèles à l'encépagement libournais (à dominante de merlot, complété de cabernet sauvignon et de cabernet franc), nous élaborons des vins gourmands, soyeux mais non dénués de caractère.

 

Vendanges-au-Chateau.jpg

Recherche

Nous contacter

Alain Vercouter, Château de Jabastas

35 avenue des Prades

F-33450 Izon

Téléphone: +33(0)5 57 84 97 13

 

Courriel: cliquez ici

Bienvenue Chez Jabastas

Actualités