Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A un hiver bien arrosé a succédé un printemps pluvieux. Puis nous avons eu droit aux pluies diluviennes de juin, agrémentées de températures anormalement basses pour un début d'été.

SAM_1047.JPG

Parcelle de sauvignon gris

 

Et depuis, subitement, le très attendu anticyclone des Açores s'est déplacé près du Golfe de Gascogne, asséchant l'atmosphère et faisant remonter le mercure dans les thermomètres. Une situation de plus en plus souvent constatées ces dernières années, avec des hivers et des étés de plus en plus marqués.

SAM_1039.JPG

Humidité et chaleur combinées provoquent une forte croissance de la vigne

 

Il faut donc multiplier les interventions dans les vignes : épamprage, levage pour favoriser le développement de la surface folière, tonte régulière des inter rangs...   

SAM_1038.JPG

 Vérification du palissage et levage

 

Mais quelles conséquences allaient avoir les importantes chutes de pluie intervenues en pleine floraison du vignoble ?

SAM_1041.JPG

Jeunes pieds de merlot plantés en 2011

 

Souvenez-vous, il y a 2 semaines à peine, à Jabastas certaines parcelles étaient envahies par l'eau, rendant l'accès aux vignes totalement impossible pour les tracteurs. Le Domaine de Chevalier (Grand Cru Classé de Pessac Léognan) et le Château Grand Corbin d'Espagne (Grand Cru Classé de Saint-Emilion) avaient même reçu l'autorisation de la préfecture de pouvoir survoler les vignes afin d'assurer, par voie aérienne, le traitement contre les maladies.

SAM_1066.JPG

Inter-rang défoncé par le tracteur sur la parcelle des Calonges

 

Heureusement très peu. Bien sûr, on constate quelques phénomènes de coulure (fleurs non fécondées ne donnant pas naissance à un fruit) et de millerandage (différents stades de développement des fruits sur une même grappe), mais faisant suite à une très belle sortie de fleurs leur incidence sur le volume de la prochaine récolte restera limité.    

 SAM_1060.JPG  

Grappe de sauvignon en formation

 

Pour les 10 jours à venir, la météo prévoit un temps sec et des températures diurnes comprises entre 31 et 34°, de quoi garantir une fin de floraison et une nouaison (formation des grappes) optimales.

SAM_1063.JPG  

Première grappe de merlot sur un pied cinquantenaire

 

Concernant la qualité de ce millésime, il faudra encore attendre. Il est beaucoup trop tôt pour se prononcer et nous sommes encore très éloignés des vendanges. Dans l'état actuel des choses on peut estimer que les rouges seront récoltés dans le courant de la première quinzaine d'octobre.

SAM_1067.JPG  

Grappe de cabernet franc 

 

D'ici là nous allons continuer de suivre avec vous les différents stades d'évolution de la vigne sur ce millésime 2013, à commencer par le développement des grappes, puis la véraison qui devrait intervenir dans le courant de la deuxième moitié du mois d'août.  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Un Château en Bordelais

Sur la commune d'Izon, entre Libourne et Bordeaux, se niche le vignoble du Château de Jabastas.

Le domaine couvre onze hectares de terrasses alluviales, sur la rive gauche de la Dordogne.

Fidèles à l'encépagement libournais (à dominante de merlot, complété de cabernet sauvignon et de cabernet franc), nous élaborons des vins gourmands, soyeux mais non dénués de caractère.

 

Vendanges-au-Chateau.jpg

Recherche

Nous contacter

Alain Vercouter, Château de Jabastas

35 avenue des Prades

F-33450 Izon

Téléphone: +33(0)5 57 84 97 13

 

Courriel: cliquez ici

Bienvenue Chez Jabastas

Actualités